LE CHALLENGE, C’EST TERMINE !

Mercredi soir dernier se déroulait la dernière des huit manches du Challenge du District 2014-2015.

Alain Cotti, leader du classement général à l’abord de ce dernier tournoi, était pratiquement condamné à une deuxième place, car victime d’un mauvais résultat dans une des séances de l’IBC et absent à deux autres reprises dans ce même club.

La victoire finale ne pouvait que revenir à C. Binoche ou de façon saugrenue à son partenaire du soir, J. Leou Tham, chacun ayant besoin respectivement d’un score de 54,00 et de 55,40 pour le devancer.

Si C. Binoche a failli dans son objectif avec un désastreux 36,11%, J. Leou Tham aura bénéficié de son association pour réaliser un score mirifique de 71,99%, remportant ainsi les deux bouteilles de champagne promises au vainqueur de la saison.

Le résultat du 25-03-15

1 COTTI A. LEOU THAM J. 71,99
2 JUYON M. BRUNET J. 60,32
3 CREUZOT G. CHASSET F. 56,02
4 KLEIN D. BOCABARTEILLE G. 54,40
5 JEANNETEAU M. GARCIA J-M. 50,46
6 BRISON J-P. DELCROIX F. 44,44
7 GAUTHEY P. CAZANOVA J-M. 39,12
8 LE BOURDIEC F. LE BOURDIEC P. 37,73
9 BINOCHE C. WALLE M. 36,11

Le classement final du Challenge du DBPF

1 LEOU THAM Jules 251,37
2 COTTI Alain 247,39
3 BINOCHE Christine 231,40
4 BOCABARTEILLE Georgette 222,83
5 JEANNETEAU Mary 220,01
6 CHASSET François 217,69
7 DELCROIX François 213,39
8 BRISON Jean-Pierre 212,14
9 GAUTHEY Philippe 207,36
10 PATOIS Michèle 206,16
11 LE BOURDIEC Françoise 201,96
11 LE BOURDIEC Paul 201,96

Bravo à Jules LEOU THAM, qui remporte comme l’an passé le trophée.

Au total, au cours de la saison écoulée, douze joueurs auront participé aux deux séances de chaque club obligatoires pour être classés.

40 joueurs ont participé à au moins une séance parmi les huit proposées (4 IBC, 4 CBT).

Malgré tout, le Challenge du District est bel et bien achevé et enterré, en raison du faible taux de participation (4 tables en moyenne) incitant le Bureau à ne pas reconduire cette compétition la saison prochaine.

Les PE et les PP habituellement attribués sur la base de ce classement annuel, seront désormais distribués différemment. Une dotation attenante aux compétitions fédérales « phares » est à l’étude.

De la même façon, le calendrier 2015-2016 devrait être publié en fin de mois d’Avril à l’issue de la dernière compétition, le Mixte x 4.

Pensez à constituer dès maintenant vos équipes.

Le DBPF.

Publicités

3 réponses à “LE CHALLENGE, C’EST TERMINE !

  1. Je viens de m’apercevoir que 4ème au challenge, j’ai été très généreusement dotée de 1PP!!!!!!!!!On n’avait jamais vu ça du temps de JO.
    J’aimerais bien savoir combien les petits copains se sont attribué. Après tout, c’est normal que la transparence règne mais rien n’apparaît! Je n’ai pas trouvé les attributions
    Alors qu’on ne s’étonne pas que les joueurs désertent le challenge qui au départ avait été instauré pour faire bouger les joueurs et où tous ceux qui avaient faits leurs 2×2 tournois recevaient une bouteille de vin minimum + PP ou PE.
    Le bureau préfère offrir des bouteilles de champagne à l’un des leurs au détriment des « petits joueurs » qui font vivre les clubs même s’il y a peu de rentrées.
    Je n’ose pas imaginer ce que sera la distribution des PE et PP sans challenge, laissé à la discrétion du DBPF……… « les copains d’abord…… »
    Je ne serai pas là pour le voir mais je sais que l’on me tiendra au courant.
    J’ai été trésorière de l’IBC puis du Porinétia puis du DBPF mais pas un mot du DBPF pour mon départ…………Je ne suis pas dans leurs petits souliers…………
    Bon vent à moi, on n’est jamais mieux servi que par soi-même

    Merci au CBT qui a organisé un apéritif très sympa pour mon départ et à mes amis bridgeurs qui personnellement ont organisé une petite fiesta pour moi
    Bonne continuation à tous
    .

    • Bien qu’étant le principal pourvoyeur d’articles sur le site du DBPF, je n’y suis bizarrement pas abonné. C’est seulement à des moments perdus que je me prends à y faire un tour pour y découvrir malheureusement une qualité de communication souvent opposée à l’esprit de notre jeu. Cela est d’autant plus regrettable que l’administrateur du site, J. Gasté, nous fait parvenir de temps à autres les statistiques de consultation, illustrant que nos médiocres petites histoires sont lues aussi par d’autres que notre « famille polynésienne ».

      Je ne m’arrêterai pas au post de Mme Mautalent qui, certes dans son bon droit, aurait pu minimiser sa réflexion initiale, étant donné qu’elle-même ne s’était adressée qu’à un seul interlocuteur, malheureusement dans l’incapacité de répondre. Sa présence intermittente sur le territoire peut expliquer aussi cette petite bévue.

      Par contre, Mme G. Bocabarteille connaît parfaitement les rouages du système, ayant été, pendant plusieurs années dans les instances du District. C’est donc à son message que je vais m’attacher à répondre. Relativement « novice » dans le bridge local, je sais déjà pour autant qu’elle est à la fois à l’origine de certains actes diffamants et relais notoire de nombreux ragots ou colportages plus ou moins fondés.

      M’inscrivant comme trésorier mais souvent aussi comme rapporteur des compétitions, j’ai été surpris de la voir déjà attribuée les points du challenge du district alors que je n’ai pas encore reçu la dotation globale annuelle de la part du CBOME. C’est moi qui chaque année sur la base de ce que donnait J-O. Begouin, attribue les PP et PE à chaque joueur. Cette année, il est effectivement prévu de répartir les PP entre les cinq premiers et les PE entre les cinq suivants du classement général.
      Au passage je suis heureux de savoir que le précédent Président, critiqué par Mme Bocabarteille -je l’ai moi-même perçu- soit aujourd’hui regretté. Au moins un avec qui elle ne partira pas fâchée.
      Sur la base des lots que j’ai aussi de mon propre chef défini et attribué, je ne suis pas sûr que les lauréats de la session étaient dans l’attente d’une telle distribution jugée orientée par notre interlocutrice ! Apparemment Mme Bocabarteille aurait préféré un champagne de moyenne gamme plutôt qu’un cépage du Ventoux d’origine accompagné d’un véritable Toblerone ! Encore une histoire de jugement.

      Quant au fameux et unique PP attribué à Mme Bocabarteille, vous l’avez compris il n’est pas à inscrire au crédit du Challenge du District mais du Challenge du Comité (Simultané du CBOME). Mme Bocabarteille a fini… 127ème de cette compétition raflant au passage la mise qui va sans doute attirer des convoitises une fois en métropole à la condition expresse de réitérer cet « exploit » l’année prochaine en allant jouer au… BC Chaville (78), seul club de l’hexagone où est organisé le Challenge du CBOME.

      Je veux bien que cette méprise sur l’interprétation d’une feuille de classement puisse être mise sur le compte des effets secondaires de facteurs exogènes chroniques. A moins qu’elle ne soit la conséquence d’un manque de concentration tel celui plus que fréquent occasionné lors des compétitions locales par le fait de quitter de façon récurrente une table de bridge en cours de jeu pour satisfaire quelques habitudes toxiques, et ce sans véritable respect du partenaire et a fortiori des adversaires.
      Oui, nous n’avons pas fêté votre départ. D’un point de vue personnel, tout compte fait, nous aurions dû. Certes vous avez été trésorière du DBPF, mais à ce titre vous nous avez signifié lors de l’Assemblée Générale de 2012 avoir été en compagnie des autres membres du Bureau arroser votre fin de mandat. Aucun n’a à redire sur cela.

      Alors pourquoi, sur le fait d’avoir été une joueuse « active », nous devrions « valoriser » une autre action alors que nous ne l’avons pas fait pour le départ d’un J-P. Sénéchal, Président du DBPF à son époque ou d’autres joueurs tout aussi émérites que vous. Vous devriez aussi savoir en tant qu’ancienne trésorière que le District n’est pas en situation de dispenser l’argent pour des événements extras-bridge. Il nous paraît dorénavant plus légitime de renforcer les lots aux participants, d’agrémenter l’interdistrict avec nos amis calédoniens, ou de se consacrer au futur plutôt qu’au passé.
      D’ailleurs, au titre de joueuse active, il y aurait peut-être à redire quand, de toutes évidences, seules les compétitions « dotées » suscitaient votre intérêt alors que le tournoi du mercredi soir, à l’agonie, dans votre propre club, ne vous intéressait guère.

      Je ne sais dans quel club métropolitain vous échouerez. Je me permettrai un seul conseil : consacrez vous désormais aux seuls principes du bridge, à sa technique toujours perfectible, quelque soit le niveau auquel vous accéderez. Vous en aurez besoin pour compenser dans les saisons futures le maigre petit PP que vous aura octroyé aussi facilement le DBPF. Cela vous permettra sans aucun doute d’accéder à un niveau de jeu plus satisfaisant. Et si tel n’était pas le cas, vous y trouverez bien plus de joie que dans le dénigrement et la délation.

      Bien à vous.
      François Delcroix

      PS : je demande en parallèle au Bureau son avis sur les suites éventuelles à donner au niveau de la commission d’éthique de la fédération. Il est inconcevable de continuer à colporter de tels propos au sein de notre district. Cette recommandation doit être intégrée par nous tous.

      • j’ai été profondément choquée à la lecture de votre commentaire ….que vous reprochiez à Mme Boccabarteille d’avoir avancé des critiques sur le district ou d’avoir tenu des propos erronés sur l’attribution des points PP ou PE c’est votre droit surtout lorsque cela permet aux bridgeurs de se mettre au courant …
        maintenant , que vous laissiez transpirer votre antipathie pour cette bridgeuse avec autant d’acrimonie et de manque d’élégance pour ne pas dire d’incohérence ,me déplait ….

        Mme Boccabarteille a le droit d’apporter des critiques sur le choix des lots ( ce n’est pas en soi méchant), elle a le droit de critiquer la nomination de Mr Juyon à la direction du district( d’ailleurs elle s’est personnellement expliquée avec Mr Juyon ,les yeux dans les yeux )
        vous faîtes aussi allusion à sa propension à colporter des ragots….(j’en connais beaucoup qui se complaisent dans ce travers …les commérages auxquels vous faîtes allusion sont des vieux démons qui devraient rappeler aux bridgeurs que leur vie privée doit être « privée » et non déballée sur la place publique à leurs risques et périls);que Mme Boccabateille ne vienne pas jouer le mercredi soir et soit en partie responsable de la mort annoncée de ce tournoi au CBT,c’est osé de lui en attribuer la cause.
        vous ne pouvez pas reprocher à Mme Boccabarteille ce défaut de discrimination si vous même vous vous permettez de parler de « facteurs exogènes chroniques dont elle souffrirait sans tenir à votre tour des propos diffamants « .
        j’ai joué une année entière avec Mme Boccabarteille et cela m’a permis de mieux la connaître:ce que je peux avancer c’est qu’elle fait partie des joueurs qui participent plusieurs fois par semaine aux tournois(donc elle alimente les caisses),elle n’est pas avare de conseils lorsque des joueurs débutants arrivent à sa table ;elle a été très courtoise avec moi
        avez-vous le droit de donner à Mme Boccabarteille des conseils sur son jeu ,son niveau au bridge?…
        je voulais simplement dire qu’on doit se garder de condamner les gens sur leurs « problèmes exogènes » quand on ne veut pas se poser la question du pourquoi….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s